Nicolas Sarkozy, un président candidat en pleine métamorphose

Publié le par plumecitoyenne

Suite à un quinquennat mis au service de sa famille, ses copains du Cac 40 et quelques autres, voici que Nicolas Sarkozy se plait à nous faire croire qu'il fera désormais tout pour les moins favorisés.

 

Il y cinq ans à cette époque électorale, n’avait-il pas dit : ˝ Dans deux ans, plus personne ne couchera dans la rue.˝ Ou encore : ˝Je ne laisserai personne sur le bord du chemin ˝. Aussitôt élu, ses belles paroles ont été vite oubliées. Toutes les associations caritatives ont beaucoup de mal à faire face à leurs missions tant la précarité devient de plus en plus grande.

 

Envers, les Régions et les Conseils Généraux, l’État ne règle pas ses dettes. Ce qui affaiblit les aides sociales, que ses administrations devraient allouer aux ayant droits, mettant souvent ces personnes encore en plus grande difficulté.

 

Monsieur Sarkozy nous dit : ˝J’ai changé. J’ai compris˝ Il a changé en quoi ? Il a compris quoi ?

Qu’il risquait de ne pas être réélu ? (Oui je l’espère du fond du cœur).

Il n’a même pas le courage de faire le bilan de ses cinq années de ˝règne˝. Pas étonnant qu' il ne se soit rien passé, si non, que la pauvreté s’est accrut et que les riches, quoi qu’il en dise, sont devenus plus riches. Il veut nous faire croire qu’il est devenu gentil. Ne le croyez pas.

 

Ce qui n’était pas possible hier pour d’autres candidats, l’est pour lui aujourd’hui car Il sait qu’avec son programme il ne passera pas. Alors, Sarkozy se transforme en SARKOUCOU.

 

Un SARKOUCOU est candidat qui à un programme qui ne tient pas la route et surtout qui veut être élu à tout prix, peu importe les moyens. Alors, en cours de route, sans vergogne, il va piquer des idées à gauche, à l’extrême droite ... Il lâche ses (boucs) émissaires sur le terrain pour diviser, faire douter, détourner .… C'est le règne de la polémique gangrénante au mépris du débat démocratique, politique, sociétal, social et environnemental.

 

Attention un SARKOUCOU est très dangereux pour le peuple. Le seul moyen de s’en débarrasser à de bien choisir son bulletin de vote. Seule les urnes peuvent nous en débarrasser !!!

 

 

JEAN-CLAUDE 

 

58400-nicolas-sarkozy-637x0-1.jpg

 

Un grand merci à Jean-Claude pour son analyse citoyenne à la candidature de Nicolas Sarkozy. 

Publié dans Politique France

Commenter cet article