Marine Le Pen la barbie de Facholand

Publié le par plumecitoyenne

Marine le Pen fait de la politique marketing en mode one-women show. Elle brandit l'immigré, son guignol enturbanné que ses extrêmes rêvent de bastonner, devant un public de dames patronnesses en goguette. Un de ses sketchs sur sa formule ultra magique permettant de réduire de 5 millions le nombre de pauvres en France révèle bien l'imposture politique, sociale et merdiatique que représente le FN. 

Le programme du FN n'est pas cohérent avec les propos retenus de Marine le Pen. Truffé d'imprécisions  ou défendant un libéralisme décomplexé, le programme du Front National n'apportera strictement rien à tous ceux qu'il prétend défendre avec acharnement: les ouvriers, retraités et autres malmenés de la société. Pas une ligne sur l'âge de la retraite dans le programme officiel papier du FN alors qu'elle en parle ouvertement dans tous les médias. Cet oubli sur le programme n'étant qu'une "erreur de plume" pour le FN. On voit bien que cela ne fait en aucun cas partie des réelles priorités du FN alors que cela est la réalité de bien de ses électeurs.   

Par ailleurs, les positions de Marine Lepen à l'encontre des syndicats sont très claires. Petit rappel lors du mouvement populaire contre la réforme des retraites, Marine Le Pen, s'est clônée en une sorte de Laurence Parisot Sarkozienne en déclarant : « Ensemble, gouvernement et syndicats jettent la France dans le chaos. Voilà deux semaines que la France s’installe dans le chaos, entre grèves, manifestations et blocus. La tolérance zéro doit s’appliquer à tous les émeutiers. ». Retraités, salariés avez-vous le sentiments d'être des émeutiers assoiffés de chaos en défendant tout simplement vos droits à vivre dignement ?

Vous êtes assurément moins fréquentables pour la madame que  Filip Dewinter, chef du Vlamms Belang  qui n'a jamais caché ses sympathies nazies, ou autre révisionistes et anciens collaborateurs.  

Regardons également sur le terrain des villes et communes, la réalité de la politique du FN. Ses décisions vont à l'encontre de tous les français issus des milieux populaires.  Par exemple à Orange,  trois centres sociaux ont été supprimé sur cinq. Tout cela est très bien analysé et détaillé ville par ville dans le " livre noir des villes à gestion FN"  du Comité National de Vigilance contre l'Extrême Droite. 

Un peu d'histoire contemporaine du FN avec cette citation parmi tant d'autres de Jean-Marie le Pen qui considérait que le concept d'égalité des individus était lui-même décadent : « En privilégiant, en favorisant par trop tous les faibles dans tous les domaines, on affaiblit le corps social en général. On fait exactement l'inverse de ce que font les éleveurs de chiens et de chevaux. Je ne suis pas hostile à ce que l'on soulage les malheurs, par exemple les handicapés, mais on aboutit maintenant presque à une promotion de l'handicapé ». Voilà un bon résumé de l'esprit de la politique sociale du FN. 

Les valeurs que le FN défend véritablement avec Marine Le Pen en étendard ne servent en fait qu'aux plus puissants de ce monde dont l'Extrême Droite est un de ses plus cruels chiens de garde. Ils parient par millions sur la haine et la division, de perfides traders de la peur. Le duel Marine Le Pen - Jean-Luc Mélenchon dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais mais aussi partout en France entre le FN et le Front de Gauche illustre bien la problématique. Les merdias nationaux préfèrant relayer massivement ce discours de division de la société française plutôt qu'un discours fédérateur sur les fondements même et la fierté de notre République à savoir Liberté, Egalité et Fraternité. Et tout cela pour le remplacer par le remix de Travail, Famille et Patrie sauce Vichy à la mode Mc Bush.

 

Ne vous laissez pas berner ... surtout avant d'aller voter.

 

Nicolas LAURI - Stéphanie MARTHELY

 

Caricature-Marine-Le-Pen-copie-1.jpg

Publié dans Politique France

Commenter cet article