L'effet Mélenchon - Il réveille les déçus de la politique

Publié le par plumecitoyenne

Le dernier à m’avoir promis une 6éme République, c’était Montebourg, un sacré écart idéologique avec Mélenchon qui me faisait craindre de faire péter les coutures de mon jean trop serré. 

Je serais plutôt du genre à vouloir jeter notre constitution et notre farce de démocratie à la poubelle, mais j’y suis allé quand même, sans grande conviction, plus pour prendre la température et confirmer mon vote blanc qu’autre chose …

 

Ils étaient tous là, de la vieille garde coco et barbue, aux jeunes à casquettes et à patte,en passant par les jeunes couples à poussettes en goguette, il soufflait comme un vieux vent de nostalgie sur la place de la Bastille. On se serait cru revenu quelques décennies en arrière, du temps des concerts de « touche pas à mon pote ».

 

Antiraciste, l’a foule l’était, assurément, mais aussi farouchement anti libérale, frisant jusqu'à l’anti-capitalisme, frais et festif donc. Ce que compte le PC comme derniers militants agitaient leurs drapeaux rouges dans une marée de drapeaux d’un autre rouge, celui du Front de gauche qui, au passage, aurait put faire quelques économies de tissus en récupérant ceux des cocos décatis qui sentent un peu la naphtaline.

 

Les symboles s’entrechoquent et se mélangent, une Marianne le sein (en plastique) à l’air entonne l’internationale, repris en chœur par une brochette de schtroumpfs coiffés de bonnets phrygiens, on défend la République, tout en fustigeant la constitution, rien de contradictoire dans tout cela, mais un sacrée mélange inhabituel.

A n’en pas douter, les derniers vrais militants de gauche étaient là ce soir, tous rassemblés et unis derrière une même envie de changement, comme pour pallier à trop d’années de déceptions.

Un peu frileux au début, j’écoute les quelques personnes qui se succèdent sur la scène pour réchauffer l’ambiance, le petit punch à deux euros y participe bien aussi.

Puis vint Mélenchon, qu’on acclame, un peu de personnalisation ne fait pas de mal, et le discours. Pour une fois, il nous épargne un laïus sur Sarkozy et Lepen, ça fait du bien.

Il a la tchatche le Méluch’ comme on dit par chez moi, y sait ou appuyer pour galvaniser un public, certes conquis d’avance,mais surtout impatient de l’écouter taper là ou ça fait mal, et je suis séduit par ses élans rassembleurs qui n’oublie pas nos camarades militants européens de toutes les gauches et nous parle à nous, le peuple, seul regret, il y a encore quelques éléments de langages un peu vieillots à changer, si à coté d’ouvriers, on pouvait entendre salariés aussi, ça ratisserait plus large encore, la misère et la galère et la défense de nos droits n’est pas réservée à une caste de travailleurs.

 

Ce n’est pas ce qu’a dit Mélenchon qui m’a convaincu, mais cette envie d’horizons nouveaux qui animait les quelques 100 mille personnes sur place- selon les organisateurs, visiblement la préfecture n’a pas voulu se donner la peine de nous compter…tiens ? … Je dis « nous », ça faisait longtemps. Bref, j’étais parti un brin moqueur, je reviens avec une envie de vote stratégique au premier tour.

Je ne repars pas le cœur gonflé d’espoir, j’ai passé l’âge d’être convaincu par de beaux discours, mais haut dans le ciel, je vois s’envoler quelques ballons rouges, gonflés à l’hélium, avec mon vote blanc.

 

Et surtout, un mépris encore plus grandissant pour ceux qui ont nié cette journée, journalistes, chroniqueurs, et médias, qui s'accrochent comme des désespérés à leurs vieux rêves socialistes, coute que coute et qui refusent de comprendre, de voir que ce n'est pas un programme que l'on défend, mais une idée nouvelle de la république, il y a une véritable volonté de changement, toute symbolique soit-elle, elle est symptomatique du désamour de la gauche oligarchique, à laquelle plus personne ne croit.

 

TEXTE RECUPERE SUR SLATE

 

2012-03-18T163958Z_1_APAE82H1AAO00_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-P.JPG

A tous les déçus de la politique, rejoignez nous. ENSEMBLE nous redéfinirons notre République. 

Révoluion Citoyenne par les urnes mes amis !!!

Publié dans Politique France

Commenter cet article

montassar 27/03/2012 10:45

J'adore votre commentaire sur mon commentaire. Si le fait qu'il ne veuille pas montrer sa declaration de revenu ne vous interpelle pas c'est que vous êtes un mouton passif du berger melenchon qui
vous mène à l'abattoir

plumecitoyenne 27/03/2012 12:30



Cela ne m'intéresse pas. Je pense que le débat qui intéresse les français est ailleurs ...  



montassar 26/03/2012 10:18

Tellement revolutionnaire qu'il ne veut pas que les politiques montrent leurs biens pour ne pas montrer au peuple qu'il est blindé d'argent et qu'il ne se presente que par ambition personnelle et
pas pour representer ceux ci

plumecitoyenne 26/03/2012 20:15



J'aime trop la liberté d'expresion pour te couper la parole. Je laisse donc ton post très intéressant. Continue, tu vas arriver à nous intéresser.