Eugénie

Publié le par plumecitoyenne

Eugénie avait 16 ans quand elle a rencontré Lucien au bal de la Saint Jean. Pour s’aimer, ils se sont mariés en passant devant m’sieur le curé.

Les enfants naissent, Eugénie ne cesse de travailler et câliner sans jamais broncher. Il n’y a pas de machine à laver, ni de télé.

Les enfants grandissent, beaucoup s’en vont étudier, les autres partent travailler. Ils téléphonent souvent, viennent rarement mais c’est toujours pour passer de bons moments. Lucien partira un matin de printemps à 78 ans.

 

Aujourd’hui, Eugénie est vielle, emportée par le tourbillon du temps. Il est 9h34, une aide-soignante passe lui faire sa toilette. A 10h45, on la descendra devant le réfectoire au rez-de-chaussée. Elle y restera jusqu’à 11h30, l’heure du déjeuner, toute sa vie est ainsi minutée. Eugénie ne peut plus marcher, ni parler.

Petit à petit, Eugénie décroche. Le passé l’envahit. Aujourd’hui n’est pas ici car Eugénie est déjà partie …

 

Pépé Mémé 005

Publié dans Textes-poémes

Commenter cet article

les cafards 20/01/2012 07:21

bienvenue chez les cafards associés à cette plume acérée

plumecitoyenne 21/01/2012 10:39



Merci à vous chers cafards. Heureuse de faire partie de votre communauté.


Une cafarde