Capitalisme cannibale ... Suprême animal

Publié le par plumecitoyenne

Exploitation ... Esclavage  
Deux simples mots en héritage
Qui te parviennent du fond des âges !
Personne  ne connaît  ton visage.
Dans ton royaume illusoire  
Règne souffrance et désespoir
La liberté n’est qu’un mirage
Car jamais, rien de bien tu ne partages  
 
Digne héritier du mal.
... Capitalisme cannibale.

Mondialisation frénétique
Sans frontière, sans limite,
Pour trafics illicites
Trafics d’armes ou de drogue
De chair humaine, main d’œuvre, de la viande ...
Quelle est la valeur de la vie !
Contre tes intérêts, tes profits ...

Cupide monstre sans morale,
Capitalisme cannibale ...

Paradis fiscaux virtuels
Pour échapper à la gabelle
Multinationales ou filiales
Pour blanchiment d’argent sale
États mafieux sous tes ordres
Pour corruptions de toutes sortes
Politiques à tes bottes
Tu t’en mets plein les poches

Prédateur homme animal
Capitalisme cannibale

Ils font tout appel  à  toi
Pour se prendre pour un roi
Ton domaine est corbeille
Cotations, valeurs boursières
Tu ne connais qu’un langage 
Intérêts, bénéfices, pourcentages ...

Tu touches toujours la timbale
Capitalisme cannibale

Délit d’initié en sous-sol
En col-blanc, requin, virtuose
Bénéfice et magouilles autorisées
Sans jamais t’inquiéter
Dans ton procès trafiqué
Car la loi, la justice,
C’est bien toi qui les paye

Manipulateur sans égal,
Capitalisme cannibale ...

Tu détiens toutes les ficelles
Pour conclure vite fait tes affaires
Sales ou propres peu t'importe,
Du moment qu’à  toi  ça te rapporte !
Compression de personnel
Tu gèles même les salaires
Tu vires des gens à la pelle
Pour satisfaire tes actionnaires

Tu ne fais pas dans le social,
Capitalisme cannibale ...

Avec la complicité des États
Tes contrats bidons durent 3 mois
Tu touches des primes à l'emploi 
De tous ces pantins sans courage
Avec le spectre du chômage
Tu obtiens toujours tes avantages
On t’accordes tous les crédits
Pour consolider tes acquis

Les emplois, c'est commercial
Capitalisme cannibale

Millions d’humains plongés
Dans la misère, dans le doute
J’assiste impuissant au flot
Que tu déverses sur la route !
Victimes de tes mensonges,
Tes trahisons, tes parjures
Toi sans remords, ni scrupule,
Tu délocalises, tu restructures

Des lois trop souvent idéales
Capitalisme cannibale

Je me battrais contre ton indifférence
Je serais ton cauchemar, ta conscience,
Ce sera mon combat le bien contre le mal
Capitalisme cannibale
Le bien contre le mal,
Capitalisme cannibale ...
L'HUMAIN D'ABORD

 

Merci à L'HUMAIN D'ABORD

Après ce cri, cet écrit, je n'ai rien à dire si ce n'est: ...

ON NE LACHE RIEN MES AMIS !!!
 

Publié dans Textes-poémes

Commenter cet article